Décès de Patrick Davin (1962-2020)


Nous avons l’immense tristesse d’apprendre le décès soudain de notre nouveau directeur du domaine de la musique, M. Patrick Davin, survenu hier mercredi 9 septembre 2020 à Bruxelles. Nous sommes anéantis par cette perte immense. Les voies nouvelles que M. Patrick Davin ouvrait pour notre école restent orphelines de ce guide extraordinaire.

Illustre personnalité du monde musical belge, le chef d’orchestre originaire de Huy avait pris ses fonctions au Conservatoire royal de Liège le 1er septembre 2020. Ces derniers jours, Patrick Davin avait présidé les examens d’admission avec la bienveillance et le professionnalisme qui le caractérisaient. Il avait  présenté avec enthousiasme aux enseignants les grandes lignes de son projet pédagogique et se réjouissait  d’accueillir les étudiants lors des réunions de rentrée organisées la semaine prochaine.

Patrick Davin a dirigé de nombreuses formations tant dans le domaine symphonique que lyrique. Formé auprès de Pierre Boulez et Peter Eötvös, Patrick Davin a assuré la création mondiale d’œuvres de Philippe Boesmans, Conlon Nancarrow, Henri et Denis Pousseur, Bruno Mantovani, Jean-Luc Hervé ou encore Kris Defoort. Il a été chef attitré de l’ensemble Musiques Nouvelles et du Chœur de Chambre de Namur, premier chef invité à l’Opéra de Marseille et à l’Opéra royal de Wallonie, directeur musical et artistique de l’Orchestre symphonique de Mulhouse de 2013 à 2018. Au fil de son parcours, il a œuvré dans plusieurs formations prestigieuses à travers l’Allemagne, la France, la Suisse et les Pays-Bas. En Belgique, il a officié à l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, au Brussels Philharmonic et au Antwerp Symphony Orchestra.

Patrick Davin est décédé subitement hier après-midi avant d’entamer une répétition de Dead little girl, premier volet de l’opéra «Is this the end» du compositeur belge Jean-Luc Fafchamps dont la création mondiale à La Monnaie était imminente. Premier chef invité à l’Opéra Royal de Wallonie, il devait y diriger « Hamlet» d’Ambroise Thomas en novembre avec la participation des étudiants de notre école. Les nombreux hommages des institutions et personnalités témoignent aujourd’hui de cette perte immense pour le monde musical.

Professeur d’analyse musicale au Conservatoire royal de Liège entre 1988 et 1999, ce fut une chance immense que Patrick Davin ait souhaité mettre son expérience, son dynamisme et son enthousiasme au service de notre école.Nous mettrons tout en œuvre pour concrétiser les projets qu’il souhaitait réaliser au Conservatoire royal de Liège cette année et pour poursuivre son action.

L’équipe pédagogique, les membres du personnel administratif et ouvrier présentent leurs condoléances à sa famille et à ses proches. Nous savons que son choix de diriger le domaine de la musique participait d’une volonté de se rapprocher d’eux. Nos pensées leurs sont réservées.