Alithéa RIPOLL

Conférencière – Composition

Alithéa RIPOLL est née le 24 octobre 1990 à Liège (Belgique). Elle commence la musique en 1998 à l’Académie Grétry de Liège au piano avec Elsa Aria-Jimenez durant six ans. En 2000, elle chante dans la Maîtrise de L’Opéra Royal de Wallonie jusqu’en 2003. En 2006, elle décide de quitter Liège pour faire ses deux dernières années d’études en humanités artistiques musicales à Charleroi. A l’âge de 17 ans, elle est acceptée au Conservatoire Royal de Liège (CRLg) pour suivre un Master didactique en composition donné par Michel Fourgon, terminé en 2014, et suivit aussi deux ans en piano chez Jean Schils. Elle enseigne dans diverses asbl le clavier et le chant rock, ainsi que la composition au Conservatoire royal de Liège.

Elle prise les mélanges de disciplines artistiques, au travers de projets qu’elle développe en collaboration avec des comédiens, acteurs, metteur en scène, plasticienne, poète, et bien sûr des musiciens. Elle fut jouée lors d’échanges avec d’autres conservatoires : au MAC’s (Mons-Liège) et au Klanken Festival (Maastricht). En mars 2011, elle est sélectionnée pour un échange international au CRR de Cergy-Pontoise (France). Elle prise le mélange entre la musique et d’autres disciplines artistiques, telles que les Arts de la Parole, l’Art Plastique,… et a encore d’autres projets en cours de ce type. Il y a déjà eu trois collaborations avec la plasticienne Isabelle Linotte («Sensation Humano-Musicale» – 2009, « Mémoire Ectoplasmique de Mutti » – 2010 et «Inside Out, Sea You! » – sur un poème de Jean-Paul Moreira – 2012 – rediffusé au musée TAMAT de Tournai de juin à septembre 2014 « 6eight »). Souvent, elle demande à des comédiens de l’ESACT de participer à la réalisation de ses œuvres. Par exemple, un théâtre musical sur un texte de Soljenitsyne fut créé en 2011, mis en scène par Daniel Donies, joués par le comédien Christophe Ménier, et les musiciens Marie Billy, Eugénie Defraigne et Alain Pire.

Dans le cadre des festivals Images Sonores furent créées trois pièces : « Le Cri du Scorpion » en 2011 par des élèves du CRLg et le Centre Henri Pousseur, en 2012, une création pour KNAPP (laptops) et Vincent Royer (alto), et en 2013, « T é t r a ( x 2 ) » par et pour la classe de violoncelle de Jean-Pol Zanutel du CRLg, en collaboration avec Dimitri Iannello, un pair de la classe de composition du CRLg. En 2013, elle a composé l’imposé du concours Henri Koch (« les Jokeresses »), deux créations pour Nathalie Rompen (hautbois et cor anglais sur électronique) au Salon Mativa. Beaucoup de ses pièces ont été rejouées dans un concert à la Monos Gallery en juin dernier. L’année 2014, elle aura notamment composé un micro-opéra (« Le Chat »), un théâtre musical (« Le Rire Du Premier Violon »), une pièce pour deux pianos (« De ça, comme s’il en drachait”), un quatuor à cordes pour Tana à l’espace Senghor, et deux créations pour le festival Ars Musica. Ces deux dernières années, divers projets furent déjà créés, pour Plzen, en République Tchèque avec Musiques Nouvelles, pour MONS 2015 à la galerie Koma, pour l’AKDT de Libramont, pour Radio France, pour LAPS à Loop 8…

Le site de la Classe de composition