Patrick BATON

Président de l’option Direction
Professeur de direction d’orchestre
Chef de l’Orchestre symphonique du Conservatoire royal de Liège

Agrégé en Philosophie et Lettres de l’Université de Liège, et en Langue et Littérature italiennes à l’Université de Sienne, Patrick Baton fait ses études musicales complètes au Conservatoire Royal de Liège en Belgique (Ecritures et Analyse musicale, Histoire de la musique, Piano, Direction de chœur, Grande distinction en Direction d’orchestre, auprès de Roger Rossel). Il se spécialise en direction de chœur auprès de Laszlo Heltay (Londres, Academy of St Martin in the Fields), Guy Reibel, et Philippe Herreweghe, dont il est l’assistant au Chœur Philharmonique de Liège. Il suit l’enseignement de Sergiu Celibidache (Munich, Cluny), René Defossez, Alexandros Myrat, Yuri Simonov, et se spécialise en lyrique bel cantiste auprès d’Alberto Zedda (Accademia rossiniana di Pesaro. Il obtient le Premier prix de perfectionnement de direction d’opéra au Conservatoire de Toulon Provence Méditerranée.

Il se distingue lors  de divers concours internationaux (Pedrotti en Italie, Masterplayers International à Berlin), il remporte le Concours de direction lyrique Giuseppe Patanè (Italie) et le prix spécial des Compositeurs de Saint-Petersbourg au premier Concours International de direction d’orchestre Serge Prokofiev (Saint-Petersbourg). Il devient alors le premier chef invité de l’Orchestre du Nord Caucase (Kislovodsk). Il dirige de nombreux opéras, ballets  et comédies musicales à l’Opéra Royal de Liège (Traviata, Stiffelio, Don Pasquale, Candide, Tosca, l’Homme de la Mancha (avec José Van Dam dans le rôle titre), Hello Dolly, Princesse Czardas, Casse-Noisette, Coppélia, Spartacus…).

Il entretient une collaboration régulière avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège (en particulier au long de six saisons, plus de quatre-vingts concerts de “l’Orchestre à la portée des enfants”, en complicité avec les comédiens Marie Gillain, Benoît Poelvoorde, Bruno Coppens, la chanteuse Maurane). Il dirige en Belgique (OPRLiège, Orchestre National, Orchestre de Chambre de Wallonie, en France (Grand Théâtre de Reims, Tosca ; Opéra de Rouen ; Opéra d’Avignon et du Vaucluse, L’Homme de la Mancha, Titanic ; Orchestre Sinfonietta de Picardie), en Russie, Pologne, Hongrie, Roumanie (Opéra de Cluj, Samson et Dalila, le Château de Barbe-bleue), Macédoine (Orchestre Symphonique National de Skopje), Bulgarie (Opéras de Burgas, Russe, Tosca, Traviata, Cavalleria Rusticana, Pagliacci, Carmen) Italie (Orchestre Haydn de Bolzano-Trento, Orchestre Symphonique de San Remo, Orchestra della città di Grosseto, Opéra de Lecce, Ensemble Musiche Nuove de Savona, Orchestra Sinfonica del Lario), l’Opéra de Luxembourg (les Mamelles de Tirésias), en Allemagne, Espagne (Opéra de Las Palmas, Cenerentola), Israel (Orchestre de Chambre de Tel Aviv, Orchestre Symphonique de Raanana, Carmina Burana au Festival des Arts de Tel Aviv). En 2017 il dirige La Bohème en tournée en Israël (Jérusalem, Tel Aviv, Be’er Sheva) ave l’Israeli Sinfonietta Orchestra, dans le cadre de la Jerusalem International Opera Master Class ; ainsi qu’en été 2018 Così fan tutte et Carmen. En avril 2018, il dirige au Canada lors  du Festival des Orchestres de Jeunes du Québec (Salle philharmonique de Montréal).

Depuis 1996, Patrick Baton est chef de l’Orchestre Symphonique du Conservatoire Royal de Liège, où il enseigne la pratique orchestrale et la direction d’orchestre, ainsi qu’aux Conservatoires d’Aubervilliers-la Courneuve (Paris), Amiens et Lille (2017-18). Depuis 2001, il dirige régulièrement l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo (saison 2015-2016). Il devient en 2009 le chef du Chœur Symphonique de Namur  (Centre d’art vocal et de Musique ancienne), dirige en tournée le World Chamber Choir, le Chœur de Chambre de Stuttgart. Il fonde le « Polygone Musiques Ensemble » et le « Jazz meets classic project », qui explorent le répertoire du Third stream, rencontre entre jazz et musique classique. Il a enregistré pour Philips (Tosca, film live avec Frances Ginsberg et José Van Dam), Cyprès, Syrinx, Forlane (l’Homme de la Mancha) et Naxos. Il a créé des œuvres de Frédéric Devreese (Ostinati), Frederik Van Rossum (Pathetic story), Alla Pavlova (6ème symphonie, Orchestre Tchaikovsky de la Radio de Moscou), Bruno Zanolini (« d’…d’irrequieti silenzi ») et  Revue musik, Concerto for  Jazz band and Symphony Orchestra de la compositrice russe Sofia Gubaidulina.