Sabine CONZEN

Professeur de chant

Formée en arts de la scène à l’Opéra Studio de Gand et diplômée du Conservatoire royal de Bruxelles en chant et en flûte traversière, la soprano belge Sabine Conzen est reconnue pour être une artiste sensible et une musicienne attestant d’une voix au timbre riche et coloré. A 22 ans, elle se voit décerner les « Prix au plus Jeune Finaliste» et «Prix Francis Poulenc» au Concours International de Chant de Paris. La presse internationale souligne à l’époque son jeune talent en parlant d’elle comme étant « la révélation du concours » et une « musicienne sensible et déjà experte » (Opera International, septembre 2001). Très vite Sabine Conzen se distingue dans divers concours (Dexia Classics, Le Tryptique, Concours International Reine Elisabeth,…). Elle fait ses premiers pas sur scène comme Zerlina dans Don Giovanni en France et en Belgique. Elle obtient son premier engagement au Vlaamseopera dans Nabucco de Verdi (Anna), suivi de Zauberflöte de Mozart (Erste Dame, Pamina), Don Giovanni de Mozart (Zerlina) et le rôle de Thibault dans une production remarquable de Don Carlos de Verdi mis en scène par Peter Konwitschny (version française). Parmi les rôles interprétés en Belgique et à l’étranger, on remarquera : Blanche de la Force dans les Dialogues des Carmélites de Poulenc, Antonia dans les Contes d’Hoffmann d’Offenbach, Zerlina dans Don Giovanni de Mozart, Pamina dans die Zauberflöte de Mozart, Susanna dans Le Nozze di Figaro de Mozart, Leila dans les Pêcheurs de Perles de Bizet, Adina dan l’Elisir d’Amore de Donizetti,…  A plusieurs reprises, Sabine Conzen est invitée par Promusica pour des récitals d’opéra en Malaisie, en Thaïlande et à Singapore. Sabine Conzen a fait ses débuts à l’Opéra Royal de Wallonie comme Musetta dans La Bohème de Puccini. Elle y reviendra ensuite pour chanter une création en français du Lupus in Fabula de Raffaele Sargenti (La fillette), Manon de Massenet (Poussette, Rosette), Zémire et Azor de Gretry (Fatmé) et, Maya dans Milo et Maya de Matteo Franceschini ainsi que le rôle de Marguerite dans Manon Lescault de Auber. En 2017, elle aura le plaisir de faire ses débuts à l’Opéra de Metz dans La Voix Humaine de Poulenc et dans L’Auberge du cheval blanc (Josefa) qui sera repris à l’Opéra de Reims en mai 2019. En plus de ses engagements comme soliste à l’opéra, elle cultive une véritable passion pour la mélodie et se produit régulièrement en récital dans une ambiance qu’elle affectionne particulièrement, une atmosphère intime et propice au partage… En 2004, elle participe notamment à un récital à l’Opéra de Gand accompagnée par Graham Johnson après avoir suivi ses Masterclasses.  En 2009, elle enregistre « Chemise de nuit » un album de poèmes de Louise de Vilmorin sur la musique de Francis Poulenc (label Quartziade). Sa passion, sa maîtrise technique de la voix et sa grande qualité d’écoute amène également Sabine Conzen à partager son savoir avec enthousiasme et bienveillance. Elle est actuellement professeur de chant au Conservatoire royal de Liège et à l’Académie de Musique de Rixensart.

www.sabineconzen.com