Stéphanie DE FAILLY

Violon – Assistante

Née à Bruges, Stéphanie de Failly commence l’étude du violon dès l’âge de 4 ans. Après avoir exploré le violon classique auprès de  Véronique Bogaerts (Bruxelles), d’Hermann Krebbers (Amsterdam) et de Carlo Van Neste. Elle se consacre au violon baroque chez Sigiswald Kuijken. Passionnée par la musique du XVIIsiècle, Stéphanie de Failly se perfectionne au Centre de Musique Ancienne du Conservatoire de Genève auprès de Florence Malgoire où elle obtient son diplôme de perfectionnement en 2002. Stéphanie de Failly participe à de nombreux concerts tant en Belgique qu’à l’étranger avec les ensembles : Il Fondamento (Paul Dombrecht), Ricercar Consort (Philippe Pierlot), Les Agrémens, Elyma (Gabriel Garrido), La Grande Ecurie et la Chambre du Roi (Jean-Claude Malgoire), La Fenice (Jean Tubéry), Capriccio Stravagante (Skip Sempé), A sei Voci (Bernard Fabre-Garrus), les Arts Florissants (William Christie), les Paladins (Jérôme Correas), les Dominos (Florence Malgoire) et la Cappella Mediterranea (Leonardo García Alarcón). Elle participe également à de nombreux enregistrements radiophoniques et discographiques.

En 2001, Stéphanie de Failly crée son propre ensemble, Clematis . Les enregistrements et concerts de Clematis illustrent bien les centres d’intérêt de Stéphanie de Failly : la musique italienne du XVIIe siècle (Carlo Farina, Girolamo Frescobaldi…), mais aussi la découverte des compositeurs originaires de Belgique (Nicolaus A Kempis, Carolus Hacquart, Gioseffo Zamponi, Matheo Romero…). Les enregistrements de Stéphanie de Failly et de Clematis sont publiés chez Ricercar. En 2012 a été édité un disque entièrement consacré aux pièces pour violon et basse continue de Giovanni Battista et Tomaso Antonio VITALI, y compris la très célèbre Chaconne de ce dernier pour laquelle elle est retournée à la source manuscrite originale. En tant que pédagogue, Stéphanie de Failly est titulaire de la classe de violon baroque à l’académie de musique de Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles) et enseigne au Conservatoire royal de Liège pour diriger des projets d’initiation au répertoire baroque. Stéphanie de Failly joue sur le violon Giovanni Paolo Maggini (1620) qui a appartenu à la virtuose belge Edith Volckaert.