Théâtre |”J’abandonne une partie de moi que j’adapte” primé au festival Impatience

Après Le chagrin des ogres de Fabrice Murgia, Le signal du promeneur du Raoul Collectif,

Avec J’abandonne une partie de moi que j’adapte du Groupe Nabla, un nouveau spectacle issu d’un Solo/Carte Blanche de l’ESACT est primé au Festival Impatience.

Le spectacle dans la presse : Les Echos / TéléramaToute la culture