Le Conservatoire royal de Liège

Le Conservatoire royal de Liège, à l’origine appelé École royale de Musique et de Chant, fut fondé en 1826 et inauguré un an plus tard. Dès son origine, l’établissement propose un cursus musical professionnalisant et détaché de la religion. Il sera dirigé pendant 35 ans par Louis Joseph Daussoigne-Méhul, compositeur et professeur de musique. Le bâtiment qui accueille aujourd’hui le Conservatoire et l’Orchestre Philharmonique voit ses  premières pierres posées en 1882, sous la direction de l’architecte Laurent Demany, et sera inauguré le 30 avril 1887.

Parmi les musiciens célèbres ayant étudié au Conservatoire royal de Liège, on retrouve, entre autres, César Franck, Eugène Ysaÿe et Henri Vieuxtemps. Depuis les années 1970, grâce notamment à l’initiative d’Henri Pousseur (directeur de 1976 à 1986), le Conservatoire royal de Liège est devenu un lieu incontournable de la création contemporaine, tant en musique qu’en théâtre.

Au fil des années, le Conservatoire de musique s’est agrandi et a ouvert une section Théâtre, rebaptisée ESACT (École Supérieure d’Acteurs), dont les locaux se situent en grande partie sur le Site Val-Benoît, quai Banning. Depuis 2014-2015, Nathanaël Harcq est le directeur général du Conservatoire royal de Liège (et directeur de l’ESACT) et Stéphane De May, le directeur du Domaine Musique.

M-P. Marsiek, R.Massart, C. Thomson et E.Ysaÿe lors du concert inaugural le 27 avril 1887