Jamais de la vie – Un film de Michel Kozuck


Depuis de nombreuses années, l’Esact crée régulièrement des ateliers de théâtre en collaboration avec le Créahm de Liège (centre créatif pour handicapé·es mentaux·ales). Ces ateliers visent à faire converger les imaginaires par une recherche d’un langage théâtral commun. L’enjeu de la collaboration est de questionner le langage dans des réalités forcément différentes. Les étudiant·es de l’Esact sont invité·es à se débarasser des peurs, des savoirs techniques et théoriques et autres a priori vis -à-vis des artistes du Créahm lesquel·les apprennent à tendre vers une proposition pédagogique. En réalité, nous cherchons à faire de l’art ensemble. Ces ateliers sont encadrés par un animateur théâtre du Créahm et une pédagogue de l’Esact. Trois documentaires ont été réalisés, sur la considération de la différence dans un enseignement artistique (réalisation de Benoît Huc, 2011), l’élaboration finale en vue de la représentation, gestion du stress et des émotions (réalisation de Gaëtan Lino, 2015), les coulisses et les hors champs de la représentation ( réalisation de Michel Kozuck, 2017). 

J’ai perdu la confiance en moi, ou c’est le contraire. Je ne sais plus.

(Tania, artiste du Créahm, 2017)

Jamais de la vie – Un film de Michel Kozuck – ​2017 –  Une collaboration du CREAHM et de l’ESACT – Marie Devroux, Guillaume Paps, Mari Lise Magerotte, Tania Roos, Marie Bonnarme, Carl Ligot, Baptiste Montagnier Alain Winand – Animateur théâtre au Créahm Isabelle Gyselinx – Professeur d’art dramatique à l’Esact Nora Dolmans – Assistante


Musique | Passage au code rouge


Suite à l’annonce des dernières mesures en vigueur dans l’Enseignement supérieur et au vue de la situation sanitaire préoccupante dans notre région, nous sommes contraints d’appliquer le code “rouge” pour le domaine de la musique du Conservatoire royal de Liège. A partir du lundi 26 octobre 2020 et jusqu’au jeudi 19 novembre 2020 au plus tôt, toutes les activités d’apprentissage et évaluations devront avoir lieu en distanciel. 


Note transmise aux étudiants, personnels enseignants, administratifs et ouvriers du Conservatoire royal de Liège le samedi 24 octobre 2020 : 

Au vu de la situation sanitaire dans notre ville
Parce que les travailleu.r.se.s de la santé sont débordé.es, épuisé.es et très inquiet.e.s
Parce que notre trop fragile système de santé est en état de saturation et court le risque réel d’un effondrement imminent
Parce que nous nous devons d’être solidaires avec ces travailleurs et travailleuses et avec l’ensemble des citoyen.ne.s en attente d’interventions médicales qui doivent aujourd’hui être postposées
Parce que le système de tracing est problématique
Parce que le système de test est largement insuffisant
Parce que la règle générale nouvelle pour l’enseignement supérieur est : les activités d’apprentissage et d’évaluations en présentiel sont interdites
Parce que la mise en œuvre de l’exception stipulant : les laboratoires, les travaux pratiques et les cours artistiques ne pouvant pas se tenir à distance pourront se tenir en présentiel, moyennant le port du masque en tout temps, et en ayant pour objectif de limiter au maximum le nombre d’étudiants présents de manière simultanée ne garantit aucunement la santé de toutes et de tous
Parce que la mise en œuvre de cette exception obligerait la présence de membres du personnel administratif et ouvrier (ouverture et fermeture des locaux, nettoyage quotidien des locaux, nettoyage des locaux entre chaque utilisation par des utilisateur.trice.s différent.e.s, nettoyage des toilettes, …)
Parce qu’elle mettrait des membres de notre assemblée sur les routes et dans les transports en commun
Parce que dans ce cadre, Je ne peux garantir que celles et ceux d’entre nous doté.e.s d’un système immunitaire plus faible pourront bénéficier de conditions de travail sécurisées

Parce que le décret paysage stipule que :
L’enseignement supérieur en Communauté française est un service public d’intérêt général
les établissements d’enseignement supérieur assurent des services à la collectivité, grâce à leur expertise pointue et leur devoir d’indépendance, à l’écoute des besoins sociétaux, en collaboration ou dialogue avec les milieux éducatifs, sociaux, culturels, économiques et politiques
dans leur mission d’enseignement, les établissements d’enseignement supérieur en Communauté française poursuivent … notamment les objectifs généraux suivants :
1° accompagner les étudiants dans leur rôle de citoyens responsables, capables de contribuer au développement d’une société démocratique, pluraliste et solidaire … ;

Parce qu’il nous faut assumer ces hautes responsabilités qui nous incombent
Parce que le contexte est tel

Je prends ce jour la décision suivante pour le domaine de la musique du Conservatoire royal de Liège :
les activités d’apprentissage et évaluations en présentiel sont interdites sans aucune exception à partir du 26 octobre 2020 et jusqu’au 19 novembre 2020 au plus tôt.

Il ne s’agit en rien d’un découragement ou d’un abandon, ma seule motivation pédagogique est de créer les conditions qui rendent possibles et une formation de musiciens et de musiciennes et la lutte contre le virus et ce qui favorise sa propagation.

Je fais confiance à l’équipe pédagogique pour concevoir un geste pédagogique fort dans ce nouveau cadre.

J’invite les étudiant.e.s à ne pas hésiter à solliciter le conseil social s’il.elle.s ont besoin de s’outiller pour les cours à distance et qu’il.elle.s n’en ont pas les moyens financiers.

La formation se poursuit sous d’autres formes à inventer et en invention. L‘équipe pédagogique sera bientôt en mesure d’en communiquer les modalités de mise en oeuvre à l’ensemble des étudiant.e.s.

Courage, prenez soin de vous et des autres.
Merci d’appliquer scrupuleusement, partout et en tout temps, l’ensemble des mesures sanitaires qui s’imposent.
Soyez solidaires avec celles et ceux qui en ont besoin.

Je reste à votre disposition pour toute question supplémentaire et vous prie de croire, Madame, Monsieur, cher.e.s collègues à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.
Nathanaël HARCQ
Directeur du Conservatoire royal de Liège


ESACT | Passage au code rouge


La situation sanitaire préoccupante nous contraint à prendre la décision de faire passer l’ESACT (École Supérieure d’Acteurs du Conservatoire royal de Liège) en code rouge. L’intégralité des enseignements se feront à distance à partir du vendredi 23 octobre 2020 et jusqu’au début des vacances d’hiver au plus tôt.


Note transmise par courriel à l’assemblée ESACT le mercredi 21 octobre 2020 :

« Madame, Monsieur,
Chères et chers étudiant.e.s, Chères et chers collègues,


La situation sanitaire est des plus préoccupantes.
Parce que les travailleurs de la santé sont débordés et épuisés
Parce que nos systèmes de soins sont à saturation
Parce que nous nous devons d’être solidaires avec ces travailleurs et avec l’ensemble des citoyens en attente d’interventions médicales urgentes qui doivent aujourd’hui être postposées
Parce que le système de tracing est problématique
Parce que le système de test est inefficient
Parce que dans ce contexte, la mesure qui nous permet d’appliquer le protocole du secteur culturel dans nos ateliers pratiques ne garantit aucunement la santé de toutes et de tous
Parce que dans ce contexte, ceux et celles d’entre-nous doté.e.s d’un système immunitaire faible ne peuvent plus bénéficier de conditions de travail sécurisantes
Parce que nous devons cesser de nous faire croire qu’il est encore possible d’envisager la mise en œuvre de notre projet pédagogique en présentiel
Parce que nous devons réaliser ce que nous nous engageons à réaliser
Parce que seuls des projets réalistes qui n’attendent pas le miracle de la fin de cette pandémie à court terme libéreront nos énergies, enthousiasmes et motivations et feront sens
Parce chacune et chacun doit pouvoir se projeter dans les semaines et les mois qui viennent
Parce que depuis deux jours l’équipe pédagogique travaille ardemment à imaginer un projet pédagogique et artistique fort qui tienne le coup en distanciel,
Parce que ce travail laisse d’ores et déjà émerger des idées roboratives
Parce que nous devons rêver et pas seulement cauchemarder
Parce que le jour attend depuis trop longtemps
Je prends ce jour la décision de basculer notre formation en distanciel à partir de ce vendredi 23 octobre 2020 et jusqu’au début des vacances d’hiver au plus tôt.
Il ne s’agit en rien d’un découragement ou d’un abandon, ma seule motivation pédagogique est de créer les conditions qui rendent possibles et une formation d’actrices et d’acteurs et la lutte contre le virus et ce qui favorise sa propagation.
N’hésitez pas à solliciter le conseil social si vous avez besoin de vous outiller pour les cours à distance et que vous n’en avez pas les moyens financiers.
La formation se poursuit sous d’autres formes à inventer et en invention. L‘équipe pédagogique sera bientôt en mesure d’en communiquer les modalités de mise en œuvre à l’ensemble des étudiant.e.s. »
Ensemble
Restons uni.e.s
Très cordialement
Nathanaël HARCQ
Directeur


Appel à projets FRArt 2021

Le Fonds de la Recherche en Art (FRArt) permet de financer des projets de recherche en art menés par des artistes-chercheurs à titre individuel ou collectif, en dehors de tout doctorat, validés par une ou plusieurs Écoles Supérieures des Arts (ESA).

L’évaluation de la recherche artistique se fait en deux étapes :

  1. par des experts mandatés par les Écoles supérieures des Arts (ESA) pour chaque projet (étape 1),
  2. par un Comité artistique international pour l’ensemble des projets validés (étape 2).

Si vous souhaitez introduire votre projet auprès du Conservatoire royal de Liège, votre dossier doit être envoyé avant le 30 novembre 2020 par email à Nathanaël Harcq – direction@crlg.be

L’appel à projets sera ouvert mi-décembre 2020 et sera disponible sur l’application web du F.R.S.-FNRS « e-espace » pour soumission électronique.

Vous pouvez télécharger le règlement et le mini-guide sur le site du FNRS en suivant ce lien

Nous vous rappelons que le comité artistique sera particulièrement attentif :

  • à la cohérence artistique du projet de recherche ;
  • aux enjeux artistiques, scientifiques, éthiques,  politiques ou sociaux du projet de recherche ;
  • aux conditions de faisabilité et de réalisation de la recherche proposée ;
  • à l’adéquation du budget et du plan de financement prévisionnels ;
  • à la qualité de l’ensemble de l’œuvre de l’Auteur.e ou à son potentiel.

A/R asbl continue pour sa part à s’occuper de la dissémination des recherches au moyen de son site et de sa revue.


Musique | Foire Aux Questions (F.A.Q.) pour les futur.e.s étudiant.e.s


Voici quelques informations pratiques à destination des futur.e.s étudiant.e.s. Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, n’hésitez pas à nous contacter au 04 222 03 06 ou à cette adresse inscription@crlg.be.


A qui s’adresse le Conservatoire royal de Liège ? Quelles sont les formations ?

Le Conservatoire royal de Liège est une École Supérieure des Arts de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui propose des formations de niveau supérieur (Bacheliers, Masters et Agrégations) dans le domaine de la musique et du théâtre. Retrouvez toutes nos formations en musique sur cette page.


Qui enseigne au Conservatoire royal de Liège ? Est-il possible de prendre contact avec les enseignant.e.s ?

Retrouvez la liste de nos enseignant.e.s sur cette page. Vous pouvez les contacter par mail avec une adresse structurée comme suit : prenom.nom@crlg.be (sans accent, en minuscules)


Quand et comment dois-je m’inscrire ?

Retrouvez sur cette page les modalités d’inscription, les dates des examens d’admission et le formulaire de demande d’admission.


Faut-il faire des démarches si je possède un diplôme étranger ?

Tout candidat souhaitant entrer en Bachelier ou toute personne nouvellement admise en Bachelier et ayant obtenu son diplôme d’étude secondaire à l’étranger doit impérativement faire une demande d’Équivalence auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles avant le 15 juillet 2020.


Combien coûtent les études au Conservatoire royal de Liège ?

Consultez notre page Frais d’inscription.


Puis-je avoir une aide financière pour mes études ?

Le Conseil social octroie des aides financières aux étudiant.e.s soit au moyen d’une bourse individuelle accordée une fois par an soit par une aide à une dépense engendrée dans des événements liés à leur cursus scolaire. Il existe également des bourses et aides financières extérieures à l’école. Pour plus d’informations, contactez notre service social : conseil.social@crlg.be .


Quelle est la langue d’enseignement au Conservatoire royal de Liège ?

La langue d’enseignement est le français (l’école ne propose pas de cours de langue pour les étudiant.e.s allophones). Néanmoins, certains enseignant.e.s peuvent utiliser une autre langue pour les cours individuels et en effectifs réduits (pour plus d’informations, nous vous invitons à contacter l’enseignant.e responsable du cours concerné).


Où se dispensent les cours ? Comment sont les locaux ?

Les cours pour le Domaine de la musique ont lieu sur le Site Forgeur au centre de Liège, très facilement accessible en train, en bus ou à vélo. L’école compte six bâtiments comportant deux auditoriums, une cafétéria, une bibliothèque, un jardin et de nombreuses salles de cours.


Est-il possible d’utiliser les locaux en dehors des cours pour pratiquer mon instrument ?

Lorsqu’elles ne sont pas occupées par les cours, toutes les salles de l’école sont accessibles aux étudiant.e.s avec un système de réservation préalable en ligne. Le Conservatoire est ouvert toute la semaine pour permettre à ses étudiant.e.s d’y travailler aussi souvent que possible. Retrouvez nos horaires sur cette page ainsi que les dates de fermeture de l’école sur cette page.


Des concerts sont ils organisés ? Est-ce qu’il existe des partenariats avec d’autres institutions culturelles ?

Chaque année, le Conservatoire royal de Liège organise une centaine d’évènements gratuits et ouverts à tous (concerts, conférences, master class..) au sein de l’école ou dans des institutions culturelles partenaires. Suivez nous sur notre site, sur notre page Facebook, sur Instagram ou contactez nous (musique@crlg.be) pour connaître l’agenda complet des manifestations organisées par l’école.


Le Conservatoire prête-t-il des instruments à ses étudiant.e.s ?

L’école dispose d’une réserve instrumentale de plus de 200 instruments dont certains peuvent être empruntés par les étudiant.e.s durant leur scolarité.


Est-ce possible de partir à l’étranger dans le cadre de mes études au Conservatoire ?

Les étudiant.e.s ont la possibilité d’effectuer une partie de leur parcours dans un établissement supérieur artistique à l’étranger dans le cadre de programmes d’échange. Pour en savoir plus, consultez notre page sur les relations internationales.


Décès de Patrick Davin (1962-2020)


Nous avons l’immense tristesse d’apprendre le décès soudain de notre nouveau directeur du domaine de la musique, M. Patrick Davin, survenu hier mercredi 9 septembre 2020 à Bruxelles. Nous sommes anéantis par cette perte immense. Les voies nouvelles que M. Patrick Davin ouvrait pour notre école restent orphelines de ce guide extraordinaire.

Illustre personnalité du monde musical belge, le chef d’orchestre originaire de Huy avait pris ses fonctions au Conservatoire royal de Liège le 1er septembre 2020. Ces derniers jours, Patrick Davin avait présidé les examens d’admission avec la bienveillance et le professionnalisme qui le caractérisaient. Il avait  présenté avec enthousiasme aux enseignants les grandes lignes de son projet pédagogique et se réjouissait  d’accueillir les étudiants lors des réunions de rentrée organisées la semaine prochaine.

Patrick Davin a dirigé de nombreuses formations tant dans le domaine symphonique que lyrique. Formé auprès de Pierre Boulez et Peter Eötvös, Patrick Davin a assuré la création mondiale d’œuvres de Philippe Boesmans, Conlon Nancarrow, Henri et Denis Pousseur, Bruno Mantovani, Jean-Luc Hervé ou encore Kris Defoort. Il a été chef attitré de l’ensemble Musiques Nouvelles et du Chœur de Chambre de Namur, premier chef invité à l’Opéra de Marseille et à l’Opéra royal de Wallonie, directeur musical et artistique de l’Orchestre symphonique de Mulhouse de 2013 à 2018. Au fil de son parcours, il a œuvré dans plusieurs formations prestigieuses à travers l’Allemagne, la France, la Suisse et les Pays-Bas. En Belgique, il a officié à l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, au Brussels Philharmonic et au Antwerp Symphony Orchestra.

Patrick Davin est décédé subitement hier après-midi avant d’entamer une répétition de Dead little girl, premier volet de l’opéra «Is this the end» du compositeur belge Jean-Luc Fafchamps dont la création mondiale à La Monnaie était imminente. Premier chef invité à l’Opéra Royal de Wallonie, il devait y diriger « Hamlet» d’Ambroise Thomas en novembre avec la participation des étudiants de notre école. Les nombreux hommages des institutions et personnalités témoignent aujourd’hui de cette perte immense pour le monde musical.

Professeur d’analyse musicale au Conservatoire royal de Liège entre 1988 et 1999, ce fut une chance immense que Patrick Davin ait souhaité mettre son expérience, son dynamisme et son enthousiasme au service de notre école.Nous mettrons tout en œuvre pour concrétiser les projets qu’il souhaitait réaliser au Conservatoire royal de Liège cette année et pour poursuivre son action.

L’équipe pédagogique, les membres du personnel administratif et ouvrier présentent leurs condoléances à sa famille et à ses proches. Nous savons que son choix de diriger le domaine de la musique participait d’une volonté de se rapprocher d’eux. Nos pensées leurs sont réservées.


Musique | Rentrée 2020


Réunions de rentrée

  • Nouveaux étudiants en B1 : Lundi 14 septembre à 10h en français et à 11h en anglais – Conservatoire royal de Liège, auditorium A06 
    Un test de Formation musicale obligatoire pour tous les étudiants en B1 aura lieu le lundi 14 septembre à 13h salle A205. 
  • Enseignants : Jeudi 17 septembre à 11h – Salle philharmonique de Liège (Entrée par la Rue Forgeur 14) – ANNULÉ
  • Etudiants (tous cycles et tous niveaux) : Vendredi 18 septembre à 11h – Salle philharmonique de Liège (Entrée par la Rue Forgeur 14) – ANNULÉ

Les cours débuteront le 14 septembre en présentiel. Le planning des cours collectifs est disponible en ligne et consultable sur place au Conservatoire.

Lors de votre venue au Conservatoire royal de Liège, merci de respecter les mesures sanitaires en vigueur (port du masque, désinfection des mains, respect des sens de circulation et de la distanciation physique…). 

Vous intégrez le Conservatoire et vous posez de nombreuses questions sur notre école ? Consultez notre Foire aux questions ! Si vous ne trouvez pas la réponse à vos interrogations, contactez notre service études : inscription@crlg.be 


Nomination de Patrick Davin au poste de directeur du Domaine Musique du Conservatoire royal de Liège

@ Julien Pohl

Le Conservatoire royal de Liège a le plaisir d’annoncer la nomination de Patrick Davin au poste de directeur du Domaine Musique. Le chef d’orchestre belge prendra ses fonctions le 1er septembre 2020.


Présent sur le terrain de la création contemporaine ou dirigeant les œuvres du répertoire, Patrick Davin confirme une carrière ouverte à toutes les musiques.

Ancien élève de Pierre Boulez et de Peter Eötvös et finaliste du Concours International de Besançon en 1992, Patrick Davin a assuré la création mondiale d’une liste importante d’œuvres de compositeurs parmi lesquels Philippe Boesmans, Pierre Bartholomée, Luc Brewaeys, Jacqueline Fontyn, Vinko Globokar, Murray Schafer, Conlon Nancarrow, Henri et Denis Pousseur, Charles Chaynes, Xavier Dayer, Bruno Mantovani, Benoît Mernier, Luc Brewaeys, James Dillon, Jean-Luc Hervé, Jean-Yves Bosseur, Kris Defoort et Marco Stroppa. 

En tant que chef d’orchestre, Patrick Davin a travaillé en Allemagne (Ensemble Modern de Francfort, Deutsche Kammerphilharmonie de Brême, les Orchestres des Radios de Stuttgart et de Munich, Badische Philharmonie, Orchestres de chambre de Mannheim et de Mayence, Orchestre de Ludwigshafen, Schumann Philharmonie Chemnitz, Komische oper Berlin, Deutsche Oper Berlin, Musikfabrik de Düsseldorf), en France (Ensemble Intercontemporain, Orchestre National de Lille, Orchestre de Bretagne, Orchestre de Rouen, orchestre National des Pays de Loire, orchestre de Mulhouse, Orchestres du C.N.S.M.D. de Paris, Orchestre philharmonique de Nice, Orchestre de Metz, Orchestre de Lyon, Orchestre national d’Ile-de-France, Orchestre de Radio France, Orchestre National de Strasbourg, Orchestre National de Montpellier, Orchestre National de Toulouse),  en Suisse (Winterthur et Orchestre de la Suisse Romande), aux Pays-Bas (De Nederlandse filarmonie, Asko ensemble, Gelders orkest, Nno, Nieuw Sinfonietta), en Espagne (Jonde et Teatro Real, orchestre de Bilbao), en Autriche (Klangforum de Vienne), en Belgique (Orchestre Philharmonique de Liège, Orchestre National de Belgique, Philharmonie des Flandres, Brussels philarmonic) et au Luxembourg (Orchestre philharmonique), mais aussi en Corée du sud et au Japon.

Il a également dirigé des productions d’opéra en collaboration avec Luc Bondy (Théâtre de la Monnaie, Opéra de Lyon et Théâtre du Châtelet),  Karl-Ernst et Ursel Herrmann (la Monnaie), Jorge Lavelli (Opéra de Monte-Carlo), Herbert Wernieke (Théâtre de la Monnaie), Christoph Marthaler (Berlin et Hofburg de Vienne), Nicolas Joël (Capitole de Toulouse), Robert Lepage (Opéra Bastille), Andre Engel (opera Bastille), Olivier Py (Genève et Strasbourg), Vincent Boussard (Strasbourg), Stephen Langridge (Reisopera), Stefano Mazzonis (Liège), Frederic Dussenne (Théâtre de la Monnaie), Jürgen Flimm (Opéra de Hambourg), Philippe Sireuil (Operas de Liège de Monaco et d’Anvers), Arnaud Bernard (Liège et Bilbao) Jean-Claude Auvray (Marseille), Nicolas Brieger (Genève), Philippe Arlaud (Grand Théâtre de Genève), Jean-Louis Grinda (Liège, Montpellier et Monaco), Julien Lubeck-Cecile Roussat (Liège et Paris), Alain Garichot (Opéra de Rennes et Genève), Emma Dante (Opéra comique), Philipp Himmelmann (opéra de Nancy), Patrice Caurier et Moshe Leiser  ( Marseille), Guy Cassiers (Rotterdam , Tokyo et Théâtre de la Monnaie) Christian Hecq (Paris et Liège) et Joël Lauwers (Opéra de Liège et Théâtre de la Monnaie).

Patrick Davin  a été chef attitré de l’ensemble L’Itinéraire (Paris), de l’ensemble Musiques Nouvelles (Belgique), du Chœur de Chambre de Namur (2002-2006), premier chef invité faisant fonction de directeur musical de l’opéra de Marseille (2002-2007), directeur Musical de l’Opéra Royal de Wallonie (2006 à 2008). Il est actuellement premier chef invité de l’opéra de Liège (depuis 2008 et jusque 2022) et a été directeur musical de l’orchestre symphonique de Mulhouse (de 2012 à 2018).

Il a été en 2013 commissaire du festival Ars Musica et invité d’honneur du Festival de Wallonie. Ses quatre derniers enregistrements discographiques (Au Monde de Boesmans,  La Jacquerie de Lalo, les œuvres orchestrales de Gabriel Dupont et Pinocchio de Boesmans) ont reçu les meilleures notes et les plus hautes récompenses des critiques musicales françaises et internationales.

Dans le domaine de la pédagogie, Patrick Davin a été professeur à l’académie d’Amay pour le solfège (1979-1981), le violon et la musique de chambre (1981-1991). Il a enseigné le violon et la musique de Chambre au Conservatoire royal de Liège entre 1982 et 1990) et  y a été professeur d’analyse musicale entre 1990 et 1999. Il a également été professeur de direction d’orchestre au Conservatoire royal de Bruxelles (section néerlandophone) de 2009 à 2013. Il est régulièrement invité comme professeur, chef d’orchestre, jury et président de jury au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et a dirigé les principaux orchestres de Jeunes en Espagne, France, Italie et Japon.

Patrick Davin dirigera Hamlet d’Ambroise Thomas (mise en scène Cyril Teste) à l’Opéra Royal de Wallonie du 29 octobre au 10 novembre 2020. Un projet auquel les étudiants du Conservatoire royal de Liège seront associés.


Discographie

Revue de presse