Actualités de l’ESACT

DISCOURS DE RENTRÉE

► Retrouvez sur cette page le discours de rentrée de Nathanael Harcq, directeur général du Conservatoire royal de Liège et directeur de l’Esact.


Festivités de fin d’année !

Retrouvez les étudiants de l’ESACT dans leurs projets de fin d’année :

  • Looking for Utopia (Chapelle St-Roch, 26-27/05)
  • Projet CREAHM  (CREAHM, 13/06 à 11h et 14/06 à 20h ; ESACT, 15/6 à 18h ; Trinkhall Museum, 16/6 à 17h)
  • Études 3 (ESACT, 17/06 à 14h)
  • À l’aube du foutoir – cabaret (Le Rio, 18-19/6 à 20h30, 21/6 à 19h et 22/6 à 20h30)
  • Histoires de famille de Biljana Srbljanovic (ESACT, 20/6 à 13h30)
  • La Réunification des 2 Corée de Joël Pommerat (ESACT, 20/6 à 16h)
  • Récital (ESACT, 20/6 à 18h30)
  • Lecture (ESACT, 21/6 à 11h)
  • Film (ESACT, 21/6 à 13h30)

► Entrée libre


L’ESACT hors les murs

Durant le mois de juin, retrouvez les artistes lauréats et pédagogues de l’ESACT à travers la Belgique, la France et l’Amérique :


 
2-4/6: Urgence
(Cité miroir)

Après Nourrir l’Humanité, la Compagnie Adoc souhaite rendre hommage au personnel soignant de première ligne qui se dévoue pour notre santé au détriment de la leur. Du théâtre documentaire, dont la finalité est de transmettre au public l’histoire de notre sécurité sociale, son utilité et le danger que pourrait entraîner sa destruction.

Et si nous transformions le monde en blue zones, ces lieux où la population montre une longévité exceptionnelle ? Comment tirer parti de leur étude pour recréer ailleurs des conditions favorisant la santé et le bien-être ? 

Après une trentaine d’interviews et plusieurs semaines de répétition, la compagnie présentera aux professionnels du spectacle une étape de travail du projet Urgence. 

Créé par la Cie Adoc asbl
Mis en scène par Alexis Garcia
Écriture et interprétation d’Alexis Garcia et Charles Culot
Avec Sophie Jaskulski et Léa Le Fell

 
INFOS & RÉSERVATIONS


 
7-9/6: Laboratoire poison
(festival transamériques)

Comment et à quel profit pratique-t-on tour à tour la glorification et la démystification des mouvements de résistance ? Partisan·e·s communistes belges pendant l’occupation allemande, résistant·e·s de gauche français·e·s au cœur de la Guerre d’Algérie, acteur·rice·s des luttes pour la décolonisation au Congo : qu’avons-nous à retenir de leurs témoignages ? La rigoureuse Adeline Rosenstein et son infatigable équipe affrontent, en toute humilité, la complexité de l’Histoire.

Laboratoire poison nous somme à un engagement radical : remettre en question les mécanismes que nous mettons en branle pour former nos jugements. Dans une chorégraphie millimétrée, corps, archives et photographies vivantes se renvoient la balle à un rythme jouissif. Les 12 interprètes, passionnants conteurs, semblent capables d’incarner des centaines, des milliers d’individus, qui rappellent la masse, celle des révolté·e·s face au mur de l’autorité. Dense, instructif et jubilatoire !

Créé et mis en scène par Adeline Rosenstein
Assistance à l’écriture, dramaturgie et mise en scène par Marie Devroux
Avec Marie Alié, Habib Ben Tanfous, Marie Devroux, Salim Djaferi, Thomas Durcudoy, Rémi Faure El Bekkari, Titouan Quittot, Adeline Rosenstein, Talu, Audilia Batista et Jérémie Zagba
Traduction par Brune Bazin avec le soutien de Wallonie-Bruxelles international

 
INFOS & RÉSERVATIONS


Pueblo
(8-11/6 : Rideau de bruxelles
28-29/6 : centre Dramatique National Orléans)

Comment récolte-t-on et raconte-t-on les histoires ? Comment dépeint-on l’essence d’un personnage ? Après Discours à la nation et Laïka, Ascanio Celestini et David Murgia poursuivent leur collaboration pour creuser le sillon d’un nouveau récit théâtral autour de cette grande tribu des invisibles. Fidèle au goût de l’auteur romain pour la narration et l’oralité, Pueblo conte les légendes urbaines de ses personnages flamboyants, parfois récurrents d’un spectacle à l’autre.

Une clocharde, un gitan, une tenancière de bar, un manutentionnaire, une caissière de supermarché… Autant de personnages que l’on croise sans leur prêter attention, dans une sorte de dimension parallèle de la vie et de l’Histoire. Autant de silhouettes truculentes, finement dessinées à travers les rouages implacables de leur vie quotidienne, la plus souvent misérable. Les destins brisés, les récits des plus délaissés de notre société dans leur dimension la plus politique, à la fois crue et poétique, humaine et magique.

Créé par Ascanio Celestini
Mis en scène par Ascanio Celestini et Patrick Bebi
Avec David Murgia

 
Infos & réservations (rideau de bruxelles)
Infos & réservations (centre dramatique national orléans)


 
23-24/6: Paying for it
(Centre Dramatique National Orléans)
© Hubert Amiel

Le Collectif La Brute se penche sur un tabou : la prostitution. Par le biais du théâtre documentaire, il questionne le marché du service sexuel et au-delà, la place du sexe dans notre société. Fruit d’un travail d’investigation de terrain et d’écriture de plateau, le spectacle aborde différentes réalités de la prostitution : la traite des femmes et la prostitution de rue et d’autre part, la parole des femmes qui ont choisi ce métier et qui luttent pour la reconnaissance de leurs droits.

Créé par le collectif La Brute
Mis en scène par Raven Ruell, Anne-Sophie Sterck et Jérôme Falloise
Avec Raven Ruell, Anne-Sophie Sterck, Jérôme Falloise, Martin Panel, Ninuccia Berthet, Julie Peyrat, Gabriel Bideau, Marion Gabelle, Ninon Borsei et Martin Rouet

 
INFOS & RÉSERVATIONS


29-30/6 : Des Caravelles et des batailles
(Centre Dramatique National Orléans)

Un lieu a priori banal peut-il devenir le plus bel endroit du monde ? Un foyer pour l’imagination, un espace de construction d’utopie ? Ce spectacle à l’humour fantaisiste, librement inspiré de La Montagne magique de Thomas Mann, est un formidable ferment pour l’imaginaire.

Créé  et mis en scène par Elena Doratiotto et Benoit Piret
Avec Elena DoratiottoBenoit Piret, Salim Djaferi, Gaétan Lejeune, Jules Puibaraud et Anne-Sophie Sterck 

 
Infos & réservations