Pierre-Henri XUEREB

Professeur d’alto et de viole d’amour

Pierre Henri Xuereb obtient un Premier Prix au Conservatoire d’Avignon, puis un Premier Prix au CNSM de Paris en 1975, à l’âge de 16 ans. Il se perfectionne ensuite à la Juilliard School et à la Boston University, avant de devenir alto solo de l’Ensemble Intercontemporain entre 1978 et 1980, où il joue sous la direction de Pierre Boulez, Claudio Abbado, Daniel Barenboim, Karlheinz Stockhausen, Michael Gielen… Il est depuis plus de vingt ans professeur d’alto au CNSM de Paris et au Conservatoire de Gennevilliers, et depuis une dizaine d’années au Conservatoire royal de Liège ainsi qu’à l’École Normale de Musique de Paris. Invité régulièrement dans les grands festivals et scènes internationales (Prades, Musicalp Courchevel, Wigmore Hall, Alice Tully Hall – Lincoln Center, Théâtre des Champs-Élysées, Konzerthaus Berlin…), il a plus récemment enseigné et joué au Japon, en Corée du Sud, en Chine (Conservatoire de Pékin)… En soliste, il s’est produit avec l’Orchestre Symphonique de Victoria, le Tel Aviv Symphony, le Prussian Chamber Orchestra, le Belgrade Strings (Dusan Skovran), l’Orchestre Provence – Alpes – Côte d’Azur, l’Israel Sinfonietta, l’Ensemble Intercontemporain, l’Orchestre Filarmonica Nacional (Venezuela)… Il anime régulièrement des séminaires et stages d’alto : en 2011 à l’Institut Ysaÿe de Bruxelles, Chioggia (Venise), Ptuj (Slovénie), Courchevel, Le Poët-Laval… Pour 2012, la ville de Saint-Dizier lui demande d’être directeur artistique d’une nouvelle académie-festival. P. H. Xuereb défend avec enthousiasme la musique d’aujourd’hui, et les compositeurs Philippe Hersant, Klaus Huber, Alessandro Solbiati, Jean-Michel Damase… lui ont dédié des œuvres. Au fil des années, ses partenaires privilégiés ont été entre autres : Oleg Kagan, Dejan Bogdanovic, Bruno Pasquier, Gérard Caussé, Natalia Gutman, Janos Starker, Bruno Rigutto, Konstantin Bogino, Emmanuelle Bertrand, Fabrice Pierre, Rachel Talitman, Patrick Gallois, Philippe Berrod, le Quatuor Martinu, le Quatuor Talich… Chez Talent sort courant 2011 un CD Dvorák (Quintette et Sextuor à cordes) avec le Quatuor Martinu. Il a réalisé plus de 60 CD (Deutsche Grammophon, Harmonia Mundi, Talent, Harpandco…). Grand Prix du Disque de l’Académie Charles Cros pour l’intégrale Honneger (Timpani). En juin 2011, il est d’abord à Caracas (Vénézuela), à Malte, puis il est invité à se produire en récital au CCOM International Viola Festival à Pékin. En août 2011, il crée les Soirées Musicales Gardoises : musique de chambre avec cordes à Uzès et villages avoisinants. Il joue à Londres (Purcell Room) en octobre et dirige – tout en jouant de l’alto – l’Orchestre de Chambre de Belgrade en novembre. En 2011 sortira également un DVD consacré à la musique de Joseph Jongen, où il apparait aux côtés du pianiste Jean-Louis Haguenauer et des altistes Sabine Toutain, Nicolas Bone, Christophe Gaugue. Le 1er avril 2012, L’Ensemble Contrechamps l’invite à participer à Genève à une rétrospective Klaus Huber, où il jouera Plainte pour viole d’amour solo. En 2012 sortira l’intégrale de la musique pour alto de J. N. Hummel chez Talent, avec à ses côtés Gérard Caussé, Alain Meunier et Angéline Pondepeyre.