Véronique SOLHOSSE

Présidente de l’option chant
Professeur de chant

Après des études musicales au Conservatoire royal de Liège, Véronique Solhosse poursuit sa formation au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où elle obtient un Diplôme de Formation Supérieure de Chant. Elle travaille avec de nombreuses personnalités telles que Mireille Alcantara, Sena Jurinac, Gérard Souzay, Noëlle Barker… Elle obtient plusieurs prix lors de concours nationaux et internationaux : Premier prix au Concours Dexia Classics ; Prix Duparc et Prix Chausson au Concours International d’Interprétation de la mélodie Française à Paris ; Prix Mozart au Concours International de l’U.F.A.M et Prix de la Mélodie Française au Concours International des Maîtres du chant Français. En 2000, elle se voit décerner le titre de Lauréate du prestigieux Concours International de Musique Reine Elisabeth de Belgique. Elle participe à un gala aux côtés de José Van Dam au Théâtre du Châtelet à Paris. Elle se produit en concert d’oratorio en Belgique, en France, en Italie … dans le Requiem, la Messe du Couronnement et la Messe en ut mineur de W.A.Mozart, le Stabat Mater de G.B. Pergolèse, le Requiem de Von Suppé, le Magnificat et la Passion selon Saint Jean de J.S. Bach, le Gloria de A.Vivaldi, la Messe Sainte Cécile de Ch. Gounod, le Lauda Sion de F. Mendelssohn, le Stabat Mater et la Nelson Messe de J. Haydn, la Messe en sol de F. Schubert, le Requiem pour Mignon de R. Schumann, le Requiem de J. Brahms, la Missa Solemnis de L.van Beethoven…. En 2005, elle participe à la création de la Cantate L’évangile de Saint Jean de Patrick Dheur à la Collégiale de Huy. En scène, elle interprète notamment Così fan Tutte de W.A. Mozart (Fiordiligi), Didon et Enée de H.Purcell (Didon), Peer Gynt de E. Grieg (Solveig), Elektra de R. Strauss (Die Schleppträgerin), Carmen de G. Bizet Micaëla) ainsi que Véronique d’A. Messager (Véronique), La veuve joyeuse de F. Lehar (Missia Palmieri), La vie parisienne de J. Offenbach (la Baronne), La fille du tambour major de J. Offenbach (Stella), Les mousquetaires au couvent de L. Varney (Marie), Chanson gitane de M. Yvain ( la Duchesse de Berry), Princesse Czardas d’E. Kalman (Sylva Maresco), La mélodie du Bonheur de R.Rodgers et O. Hammerstein (Mère abbesse). Elle se produit dans des salles et théâtres renommés tels que le Théâtre Royal de La Monnaie, l’Opéra de St Etienne, le Théâtre de Roanne, l’Opéra Royal de Wallonie, le Grand Théâtre de Verviers, le Théâtre de Boulogne-sur-Mer, la Salle Philharmonique de Liège, la Cité de la Musique à Paris ainsi que le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles ou encore dans des Festivals tels que le Festival de Wallonie, les Nuits de Beloeil, le Festival de Stavelot, le Festival de Bad Ems, le Printemps Musical de Silly, l’Eté Musical de Roisin… En musique de chambre, elle collabore entre autres avec le Quatuor Spiegel au Konzerthaus de Berlin. Elle chante très régulièrement en récital dans des répertoires variés avec des pianistes prestigieux tels que Daniel Thonnard, Luc Devos, Patrick Leterme, Patrick Dheur, Fabienne Crutzen… Elle participe également à plusieurs enregistrements dont « Freyhir » d’Emile Mathieu avec l’Orchestre Philharmonique de Liège, « Portrait » CD récital avec la pianiste Fabienne Crutzen, « La mascotte » d’Edouard Audran, « La fille de Madame Angot » de Charles Lecoq, « La Princesse de Trébizonde » de Jacques Offenbach, avec l’Ensemble Orchestral Mosan. Depuis 2003, elle est professeur de chant au Conservatoire royal de Liège et également à
l’Académie Grétry (Liège).